Accueil

 
Le choix de SPIP, caractéristiques et contraintes



 

Le choix de SPIP : l’environnement humain

L’une des raisons du choix de SPIP comme objet de cette étude tient à son environnement humain : il s’agit d’un logiciel libre français, développé par une communauté militante et ouverte. Cela a énormément facilité les rencontres qui ont enrichi le présent travail. Dans l’optique d’une étude pratique basée sur un cas concret, notamment dans le cadre du logiciel libre, de tels échanges sont indispensables, puisqu’une large partie du travail de développement et de la philosophie du milieu repose sur l’échange et la communication.

Il m’a ainsi été possible de rencontrer les trois développeurs principaux de SPIP, qui m’ont exposé leurs contraintes internes (liées notamment au développement technique du produit) ainsi que les fondements de l’« esprit » de SPIP. Ces points, qui caractérisent fortement cet outil par rapport aux autres logiciels de gestion de contenu, sont vitaux : ils représentent l’ossature sur laquelle repose l’intégrité du concept ; il est vital, dans le cadre de notre étude, de comprendre cette cohérence interne du produit. Les éléments fondamentaux de cette cohérence seront présentés dans le présent document.

J’ai également pu rencontrer de nombreux participants à la « communauté » de SPIP, communauté extrêmement diversifiée dont les réflexions enrichissent et orientent les évolutions du produit :
— participants à la liste des développeurs de SPIP,
— traducteurs de SPIP (la localisation de SPIP dans différentes langues fait surgir certains aspects culturels spécifiques dans l’approche de l’outil informatique, ces réflexions enrichissant alors le développement du noyau du système en français - par exemple, la liste des traducteurs de SPIP s’est interrogée longuement sur la traduction à donner au terme « À suivre » dans plusieurs langues, ce qui a renvoyé à l’usage même d’une telle page dans le logiciel SPIP),
— militants de l’informatique libre (GNU/Linux, licence GPL...), dont les bases théoriques permettent de comprendre nombre de contraintes que SPIP s’impose,
— militants de l’internet indépendant (monde associatif, liberté d’expression...), dont les réflexions fondent l’existence même de SPIP, et donc en expliquent de nombreux aspects,
— utilisateurs de SPIP, dont le retour d’expérience oriente en permanence l’évolution du produit.

À ce titre, j’ai pu assister à la journée consacrée à SPIP lors du Médialab organisée en marge du Forum social européen à Paris ; pendant une semaine, de nombreuses conférences ont permis d’échanger des informations et de l’expérience autour de l’utilisation des médias indépendants par les mouvements sociaux. De nombreux utilisateurs (ici, des créateurs de sites Web militants pour des causes généralement non liées à l’internet, mais utilisant l’internet pour échanger et diffuser de l’information, et faisant reposer la gestion de leur site sur l’outil SPIP) étaient venus de toute l’Europe pour présenter leurs utilisations spécifiques de cet outil. Cette importante journée (la première grande rencontre entre utilisateurs de SPIP, développeurs et traducteurs) a été l’occasion de nombreuses discussions et a permis d’identifier plus précisément les besoins des usagers.

Par ailleurs, j’ai eu l’occasion d’utiliser quotidiennement SPIP en situation de production lors de mon stage pendant l’été 2003, expérience indispensable pour la compréhension du logiciel.

Cet environnement humain est un élément important justifiant le choix de SPIP pour la présente étude : dans le cadre de l’étude d’un outil réel, particulièrement dans le cas d’un logiciel libre, la rencontre et la discussion avec les concepteurs et les utilisateurs représentent un élément vital pour l’aboutissement d’une réflexion constructive qui n’est pas destinée à rester au stade théorique. Comprendre la philosophie de l’outil et de son environnement (l’internet indépendant, le logiciel libre...) représentent une étape incontournable dans l’approche d’un tel outil.